Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Débat : un modèle d'ingénierie psychosociale

Résumé : SYMPOSIUM "Psychologie sociale appliquée" Débat : un modèle d'ingénierie psychosociale Ce symposium a pour objectif de présenter un modèle d'ingénierie psychosociale qui rejoint le projet d'une psychologie sociale appliquée, mobilisant des utilités d'ingénieurs (Beauvois & Ghiglione,1989), et qui a pour ambition de servir des interventions fondées sur des connaissances scientifiques (evidence-based practices). Ces connaissances sont disponibles, non seulement aux chercheurs, mais aussi aux ingénieurs motivés de les appliquer pour peu qu'on leur donne les moyens de s'approprier un modèle d'action susceptible d'accompagner des changements. Un tel projet nous conduira d'abord à resituer la question d'un modèle d'ingénierie psychosociale dans le débat sur la recherche fondamentale et appliquée et la manière dont chercheurs et praticiens s'en sont emparés. Si une longue tradition tend à les opposer, Stokes (1997) a suggéré qu'il était préférable de considérer deux dimensions qui une fois croisées forment une matrice à 4 quadrants représentant 4 types de recherche. La première dimension concerne la connaissance scientifique produite par la recherche (élevée ou faible). La seconde dimension renvoie à l'utilité sociale de la recherche (une utilité pratique élevée ou faible). Dans ce symposium nous soutenons que la recherche appliquée à des domaines particuliers (éducation, entreprise, environnement, santé, etc.) s'inscrit dans le quadrant de Pasteur (Stokes, 1997) : une recherche fondamentale à forte utilité sociale en gardant la nécessité d'une recherche fondamentale pure mais faible en termes d'utilité (quadrant de Bohr). Les deux autres quadrants relèvent de pratiques «expérientielles» qui, si elles peuvent s'avérer utiles, se distinguent des pratiques de recherche fondées sur preuves scientifiques. Ceci étant, nous n'oublions pas que de Mayo à Merton, de Freud à Lewin, le hasard et l'observation récurrente, voire flottante ont suscité de belles ouvertures en psychologie. Ce symposium prendra la forme d'une communication intégrée présentée par trois communicants dans laquelle les différentes étapes seront déclinées dans des interventions portant sur des domaines variés. Partant de la nécessité d'un examen approfondi de la problématique et de son contexte, le modèle comporte six étapes permettant d'aboutir à un changement de pratique (Ackoff, 1962; Simon 1969 ; Drozda-Senkowska, 2010) : (1) évaluer et problématiser la situation, (2) proposer au moins deux stratégies de changements (3) comparer leur efficacité (4) élaborer un modèle d'action (5) évaluer le modèle d'action en situation (6) suivre et accompagner le changement sur le long terme. Le débat et les échanges seront introduits et animés par un discutant.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-03341759
Contributor : Valerie Fointiat <>
Submitted on : Sunday, September 12, 2021 - 3:53:37 PM
Last modification on : Wednesday, September 15, 2021 - 3:19:47 AM

File

fointiat, pansu, py & somat 20...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03341759, version 1

Citation

Valérie Fointiat, Pascal Pansu, Jacques Py, Alain Somat. Débat : un modèle d'ingénierie psychosociale. Hommage à Jean-Léon Beauvois : une pensée psychosociale, Aug 2021, Nice, France. ⟨hal-03341759⟩

Share

Metrics

Record views

26

Files downloads

3