Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Les enfants d'aujourd'hui dessinent-t-ils toujours à l'ère digitale?

Résumé : Etrange question. Pourquoi ne le feraient-ils pas, ou plus, ou différemment ? Comment savoir ? La question est complexe car elle ne se prête pas à une mise à l'épreuve des faits ; en effet, elle ne constitue pas une question scientifique (Bachelard, 1934). Cette question est davantage la formulation interrogative d'une crainte, issue d'une opinion sociale, culturellement partagée, postulant que l'arrivée des technologies numériques et l'intrusion des écrans dans la vie quotidienne modifient en profondeur nos comportements et ceux de nos enfants, notamment dans leurs activités les plus prototypiques de l'enfance, comme les activités graphiques de dessin, qui pourraient s'en voir réduites, en quantité comme en qualité. Afin d'explorer le bien-fondé de cette crainte à la lumière des travaux de recherche, revenons aux commencements du dessin. La première oeuvre d'art figurative connue au monde est, selon les biologistes de l'évolution (Brumm et al., 2021), une peinture animalière provenant de la grotte de Leang Tedongnge sur l'île de Bornéo en Indonésie. Cette peinture représente un cochon sauvage local dessiné à l'ocre et daté de 45 000 ans environ. Depuis, l'homme n'a cessé de dessiner en faisant usage de techniques variées, qu'il s'agisse de tracer avec une pointe sur des plaques d'écorces de bouleau au Moyen Âge, avec de la craie et du charbon sur les murs des maisons au XIX e siècle, avec des feutres sur du papier, ou avec une tablette numérique au XXI e siècle (Baldy, 2016). Ainsi, le dessin, composante fondamentale de la cognition humaine, évolue-t-il avec la technologie de son époque. Lorsque l'enfant dessine, il représente les objets de son environnement, réel ou imaginaire. Les thématiques des dessins ont naturellement évoluées avec les époques, comme un témoin des changements importants dans les modes de vie et les objets du quotidien. Ainsi, dans les années 1900, les dessins d'enfants recueillis et analysés par l'un des pionniers de l'étude scientifique du dessin (Rouma, 1913) représentaient des hommes à cheval, fumant la pipe, portant un chapeau et une cane, des femmes avec une ombrelle, des enfants faisant la ronde ou jouant au cerceau. Aujourd'hui, la pipe a disparu et les personnages sont plus longtemps dessinés vues de face, la vue de profil n'apparaissant que tardivement vers 7-8 ans. Dans le dessin de la maison, l'antenne râteau dessinée sur le toit qui marquait une évolution technologique significative dans les années 1960 a été remplacée par le dessin d'antenne parabolique. De même, le vieux téléphone à cadran rotatif et combiné, observable dans les dessins des enfants dans les années 1980, a été remplacé aujourd'hui par le dessin d'un téléphone mobile plat de forme rectangulaire. Avec l'avancée technologique, les objets de notre environnement, tels que les téléphone mobiles, les tablettes, les télévisions, ont tendance à se ressembler : rectangulaires, fins, plats, sans relief, souvent interactifs. Le dessin de ces objets est à l'image de leur référent, simple et dénudé, au point qu'il est parfois difficile de les identifier lorsqu'ils sont isolés de leur contexte.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-amu.archives-ouvertes.fr/hal-03625744
Contributor : Delphine Picard Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, March 31, 2022 - 9:35:14 AM
Last modification on : Saturday, April 9, 2022 - 3:14:55 AM

Files

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-12-31

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : hal-03625744, version 1

Collections

Citation

Delphine Picard. Les enfants d'aujourd'hui dessinent-t-ils toujours à l'ère digitale?. Revue générale. Réflexion et culture, 2021. ⟨hal-03625744⟩

Share

Metrics

Record views

12