Statuts de l'erreur dans la relation didactique - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Grand N, Revue de mathématiques, de sciences et technologie pour les maîtres de l’enseignement primaire Year : 1993

Statuts de l'erreur dans la relation didactique

Abstract

L'enfant, lorsqu'il entre en classe, devient un élève. C'est à dire un sujet soumis à des règles et lois qui sont, en ce lieu, essentiellement didactiques. Il entre dans un monde où règne un ordre, un ordre didactique: on y vient en particulier pour essayer de ne pas «se tromper». Combien seraient bouleversés les rapports dans la classe, si l'élève, à l'instar du maître idéal, ne fournissait plus d'erreurs! Quelle serait la substance, la matière première, à partir de laquelle se construirait, avec le maître, le dialogue sur l'apprentissage? L'erreur, par le discours qu'elle provoque, par le message qu'elle envoie, par les repères qu'elle crée, est bel et bien le principal vecteur de la communication sur ce qui façonne pour l'essentiel la relation didactique: enseigner, apprendre ... et montrer que l'on sait. Dans le texte qui suit, nous allons tenter tout d'abord de dégager, dans le cadre didactique, une «typologie des erreurs», puis, en nous appuyant sur des cadres théoriques différents, nous tenterons de montrer sur deux exemples comment l'enseignant peut donner aux erreurs des élèves un rôle déterminé dans la régulation des apprentissages. 1. Un premier ordre: l'erreur et la norme Dans la relation didactique, l'erreur désignée, relevée, parfois archivée 1 , renvoie aussitôt à un système de références: celui du savoir enseigné. Institutionnellement reconnu et jouissant d'une relative stabilité à l'échelle d'une classe, incarné dans la parole du maître, ce savoir disponible permet de circonscrire ce qui aurait dû être fait et 1 On sait que dans les classes, il y a des «notes qui comptent», celles qui constitueront, dans le cursus, ces performances «antérieures» de l'élève, dont on a montré qu'elles influençaient significativement les résultats des évaluations-bilans à venir. (Bonniol,1981).
Fichier principal
Vignette du fichier
grand N.pdf (163.78 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01777724 , version 1 (25-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01777724 , version 1

Cite

Jean Ravestein, Gérard Sensevy. Statuts de l'erreur dans la relation didactique. Grand N, Revue de mathématiques, de sciences et technologie pour les maîtres de l’enseignement primaire, 1993. ⟨hal-01777724⟩
532 View
2108 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More